En Pologne, un bébé survit à un avortement, pleure durant une heure tandis qu’on le laisse mourir - Soyons Ados

En Pologne, un bébé survit à un avortement, pleure durant une heure tandis qu’on le laisse mourir

1

un bébé à 24 semaines de gestation a incontestablement atteint la viabilité

En effet, les membres de l’industrie de l’avortement ne veulent pas admettre que les bébés peuvent demeurer en vie à l’avortement. Ils appellent cela un mythe et prétendent que ça ne se produit pas mais pourtant, ça arrive. Et ce qui se passe quand les bébés survivent aux avortements fait frissonner. Fréquemment, on laisse les bébés mourir, sans confort ou compassion, seuls, dans la douleur et le froid.

7at hena l code

C’est tout à fait ce que vient de se produire en Pologne, où un bébé atteint du syndrome de Down a été victime d’un avortement raté, et a ensuite été négligé à son sort, pleurant durant près d’une heure avant de mourir alors que les médecins ne faisaient rien.

Suivant